Prendre soin de soi pendant la grossesse

Au-delà de rester confortable durant la grossesse en contrant les petits tracas que vous rencontrez au fil des mois, vous avez sans doute envie de prendre soin de vous, de vous sentir belle et bien dans votre corps. Voici quelques idées pour vous chouchouter. C’est le bon moment pour vous faire des cadeaux ou vous en faire offrir !

Faites-vous masser 

Repérez les instituts qui proposent des massages spéciaux pour les femmes enceintes. Vous éviterez en tous les cas évidemment les massages trop brutaux, ceux qui vous imposent de vous installer sur le ventre et proscrirez absolument les huiles essentielles. Mais pour vous délasser les membres et le dos, rien de tel qu’un petit massage (je veux retourner aux Étangs de Corot).

Variante si vous n’êtes pas en fonds : faites-vous masser doucement par votre conjoint à l’aide d’une huile neutre type amande douce, confortablement affalée sur votre du coussin d’allaitement.

Un tour au spa ? 

Très sincèrement, il est préférable d’attendre l’accouchement (voire même mieux, l’après accouchement) pour profiter à fond d’un spa. Le hammam et le sauna vous sont interdits, le jacuzzi peu recommandé. Privilégiez la piscine. En revanche les solariums sont tout à fait autorisés (si vous n’êtes pas protégée par une vitre, pensez à bien vous tartiner de crème solaire).

Variante si vous n’êtes pas en fonds :  prenez des bains à la maison avec bougies et musique douce, en évitant toujours les huiles essentielles et en vous plongeant dans une eau pas trop chaude pour éviter les chutes de tension (dans le doute, on ne s’enferme pas à clé dans la salle de bain).

Soigner ses pieds

Le jour de l’accouchement, vous aurez sans doute droit aux étriers avec une magnifique vue sur vos pieds tous crevassés (miam) ou vos ongles incarnés (re-miam). Pour éviter cette vision d’horreur, à peine moins pire que celle du placenta, un seul mot d’ordre : anticiper. Si vous avez des pieds très abîmés, commencez par voir un pédicure-podologue, autorisé à manier le scalpel (dit comme ça c’est effrayant, mais en vrai ça chatouille simplement) et à soigner les vrais problèmes type cors. Si vos pieds sont plutôt en bon état, vous pouvez passer directement à l’étape esthéticienne qui en plus d’hydrater vos pieds pourra vous vernir les orteils, ce qui est impossible à faire vous-même en fin de grossesse même si vous êtes très très souple.

Variante si vous n’êtes pas en fonds : si vous arrivez encore à atteindre vos pieds (félicitations), tartinez-les de crème le soir et dormez avec des chaussettes. N’ayez pas peur de ne pas être sexy, votre mec vous voit déjà haleter à longueur de journée comme une baleine asthmatique, ça ne peut pas être franchement pire.

Soigner ses mains

Pour se sentir chouchoutée jusqu’au bout des ongles, rien de tel qu’une petite manucure. Si vous êtes un peu stressée par les vernis, sachez qu’il en existe avec une quantité de produits potentiellement nocifs moindres. Évitez dans tous les cas de vous shooter à l’odeur. Attention, en général la maternité vous demandera de retirer votre vernis (en tout cas des mains) avant l’accouchement, prévoyez le coup en amont pour éviter d’envoyer votre conjoint acheter du dissolvant un dimanche soir à 19h.

Variante si vous n’êtes pas en fonds / en fin de grossesse : un coup de polissoir vous fait des ongles magnifaïques (ma chérie), doux et compatibles avec l’accouchement. Allez-y tout de même mollo et pas trop souvent pour ne pas vous fendre un ongle en deux. Et même strictement alitée, vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous crémer régulièrement les mains.

Des épilations

Sachez qu’il n’est pas nécessaire d’être épilée pour accoucher. Au pire, si votre maillot est plus touffu qu’une forêt vierge et qu’ils ont besoin d’y voir clair, les sages-femmes dégaineront le rasoir (rappelons-nous qu’il existe des sages-femmes pourvus de testicules et que non, ils ne s’appellent pas sages-hommes). Après, selon vos goûts et habitudes vous aurez peut-être envie d’être toujours correctement épilée, c’est à vous de voir.

Tant qu’il n’y a pas d’huiles essentielles impliquées dans le process, l’épilation ne présente pas de danger, si ce n’est celle d’avoir BORDEL DE PUTAIN DE BORDEL mal si la grossesse vous rend particulièrement sensible. Évitez toutefois la cire chaude si vous rencontrez des problèmes circulatoires (mais si c’est le cas, cette recommandation est également valable hors grossesse).

NB : si vous rencontrez une esthéticienne qui ne vous fait pas une seule remarque sur la taille de votre ventre ou le nombre de vos vergetures, décernez-lui une médaille pour moi, voulez-vous ?

Variante si vous n’êtes pas en fonds : faites avec les moyens maison. Mais ne rêvez pas, faire le boulot seule va être compliqué. Si, très enceinte, vous vous réjouissez d’avoir réussi à faire le côté droit du maillot, c’est que le côté gauche va rester hors de portée. En bref, si vous espérez un résultat correct, faites bosser votre mec si vous n’avez peur de rien, votre meilleure copine si vous êtes de nature confiante, ou restez poilue, on n’en meurt pas.

  Un rendez-vous chez le coiffeur

Étudiez votre timing pour avoir une belle tête sur vos photos à la maternité et validez avec votre coiffeur les possibilités de vous colorer les cheveux, même si vous êtes tout au début de votre grossesse. Il n’y a pas de contre-indication formelle en la matière mais il adaptera les produits utilisés et leur dosage.

Variante si vous n’êtes pas en fonds : évitez les coiffures qui exigent un rafraîchissement toutes les trois semaines ou brushing quotidien pour ressembler à quelque chose.

Vous avez aussi le droit de ne rien faire du tout, c’est comme vous sentez (et comme vous vous sentez). Pour ma part, j’ai eu une première grossesse rayonnante, et une seconde grossesse fatigante, avec grand grand besoin de prendre soin de moi… et de mon bébé bien sûr, par extension (quel altruisme).

Bon à savoir : de nombreux professionnels (coiffeur, esthéticienne…) peuvent vous rendre visite à domicile si vous êtes confinée chez vous. C’est le moment d’en profiter entre deux livraisons Picard.

 

 

 

Publié par

Amandine

Working girl au repos forcé, hyper active et organisée (ne pas confondre avec "control freak"). Aimant les listes (sauf les listes de listes). Ayant survécu à deux accouchements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *