Photograph

A la naissance de mon aîné, j’ai regretté de ne pas l’avoir pris en photo de suite. Nous avions prévu l’appareil, mais dans les premiers instants de sa vie nous étions trop heureux de faire sa connaissance pour penser à autre chose et l’appareil est resté un temps au fond du sac – j’ai tout de même pris quelques mauvais clichés de lui avec mon smartphone au réveil de notre première nuit passée ensemble.

Nous avons finalement sorti l’appareil lors de son premier bain. Par la suite, nous avons tâché de l’utiliser souvent, et surtout pour ses premières fois. Première promenade, premières rencontres avec les proches, première purée, premières vacances… J’ai tâché de capturer chaque période, chaque nouveauté. J’ai consciencieusement rempli son livre de naissance. J’ai monté des albums photos (sur le site monalbumphoto.fr : logiciel simple d’utilisation et produit fini nickel, je vous le conseille).

A la naissance de ma fille, 20 mois plus tard, nous avions encore prévu l’appareil photo. Mais nous avons été séparées lors de ses premières heures de vie, et quand nous nous sommes retrouvé(e)s, nous avions simplement envie d’être ensemble et les photos sont encore passées à la trappe. J’ai encore fini par utiliser mon téléphone (pour faire des clichés ultra ratés :p). Et puis nous avons encore été séparées alors qu’elle n’avait même pas deux semaines. Elle était à la maison avec son papa et son grand frère, moi j’étais hospitalisée et je regardais encore et encore des images d’elle, des images d’eux, envoyées par mon mari et ma mère qui à défaut de pouvoir me soigner tâchaient de panser mes plaies d’âme.

Le temps file trop vite entre mes doigts, je prends de moins en moins de photos en le regrettant régulièrement (pourtant ce n’est pas comme « boire ou conduire », je suis sûre que je pourrais vivre normalement ET utiliser mon numérique). Et puis j’avais depuis un moment envie qu’on puisse se faire prendre joliment en photo tous les quatre, et j’avais envie d’avoir de belles photos de mes enfants ensemble (un enfant tout seul, c’est fastoche ; deux à la fois, c’est quasi mission impossible). Et puis par hasard j’ai découvert le travail d’Anne-Lise, qui vient régulièrement à Paris. Long story short, Anne-Lise est venue chez nous. J’ai été impressionnée par sa maîtrise d’un espace intérieur réduit (région parisienne, on a dit) et sa facilité à faire poser les enfants.

Alors que je crois que je vais continuer à penser à prendre des photos, de temps en temps, pas assez souvent. Mais avec un travail de pro… y’a pas photo*.

photos AL

photos AL2

photos AL3

* mon mari étant très photogénique mais un peu timide, je préserve son anonymat ici

Publié par

Amandine

Working girl au repos forcé, hyper active et organisée (ne pas confondre avec "control freak"). Aimant les listes (sauf les listes de listes). Ayant survécu à deux accouchements.

2 réflexions au sujet de « Photograph »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *